Courrier de Pessah

Partager sur facebook
Partager sur twitter

Mes Chers Amis, Chers Fidèles,

« C’est le propre d’une humanité responsable, de toujours se poser des questions. »

On fait tout et tant de choses au quotidien, sans y prêter attention et quand on en est privé, c’est à cet instant que l’on se rend compte, à quel point elles sont importantes.

Mes Chers Amis, nous allons fêter Pessah, cette année, avec une amertume toute particulière.

Nous aurons le sentiment de célébrer notre libération de prisonnier, à cause du confinement nécessaire et obligatoire, mais aussi du fait que nous ne puissions rejoindre nos parents, nos enfants, nos familles et notre communauté…

C’est une épreuve particulière, et nous serons tous attristés de ne pouvoir nous rassembler, comme à nos habitudes, en famille ou avec tous les fidèles, dans notre synagogue.

Néanmoins, ce message envoyé par D… doit nous interpeller et nous faire réfléchir, sur ce que nous sommes vraiment ! Quel sens donner à notre vie ! Quelle est notre mission dans ce monde, et ce qu’attend le Saint Béni de nous.

Notre capacité de résilience à nul égal, nous oblige à cette introspection urgente pour imaginer le magnifique challenge à surmonter, jamais connu dans notre histoire.

Pour ce Pessah, je conviens que c’est totalement atypique de faire le Seder à deux, ou pour d’autre, isolé, mais je vous garantis, que comme chaque fois que l’on parle du mois de Nissan, qui a toujours été annonciateur de délivrance, ce Pessah et ce mois de Nissan ne dérogeront pas à la règle, et ce sera si Dieu le veut, aussi le mois de la délivrance et nous l’espérons celui de la fin de cette pandémie.

Je vous souhaite une bonne et heureuse Fête de Pessah, avec une pensée toute particulière pour tous les malades de notre communauté et en général ceux qui se battent chez eux ou à l’hôpital. 

Qu’Hachem leur donne la force et l’énergie pour surmonter cette maladie, et nous prierons aussi pour toutes les nombreuses personnes qui nous ont quittées ces derniers jours.

Je vous rappelle que c’est une grande Mitsva, que de se réjouir pour cette fête. 

« PESSAH CASHER VESAMEAH A TOUS »
HAM ISRAEL HAÏ

Michel OUAZANA
Président de l’ACIA